1981

Ivresse

Sablons le champagne de la délivrance, il permet l’ivresse et l’oubli un instant.

Quand elle avait bu, elle voyait double, et elle se tutoyait. L’enfer n’avait plus d’importance pour elle, parce qu’elle rêvait d’un avenir qu’elle ne possèderait pas. Et puis elle faisait des rêves très complaisants. Elle rêvait qu’elle était pianiste d’accompagnement, pour pouvoir approcher les Grands Chanteurs. Ainsi, elle remplacerait l’accompagnateur de Dietrich Fischer- Dieskau qui fort singulièrement ressemblait à Raymond Barre.

 …Tout ce petit monde grouillait sur la terrasse du Dôme, Karpov et Kasparov entamaient la cent-unième partie d’échecs avec l’ouverture Nimzo- Korsakovienne au profit de la faim dans le monde, Mrs Lessing donnait une conférence sur les différences climatiques entre le sud et le nord de la côte britannique, Elisabeth, dans un coin de terrasse, peignait une aquarelle minuscule avec ses micro-pinceaux et de tout petits carrés de couleurs. Elle portait une grande écharpe bleu ciel qui entourait son corps entier, je crois.

Et au loin, près du comptoir, il y avait une table immense sur laquelle étaient empilés des petits triangles isocèles, avec des règles de trigonométrie en prime.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

21.03 | 12:49

Heureuse de découvrir votre site. Il me plaît.
Hilda Damman

...
11.08 | 16:48

Alors,alors..Pourquoi donc tous ces points d'interrogation?Qui donc peut bien être aussi admiratif???Ah oui, je crois avoir trouvé!

...
11.08 | 16:12

Et merci à toi pour les ajouts récents sur ton site ! Je suis toujours aussi admiratif...

...
27.07 | 01:37

Merci cher(e) ???

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE