survivre

escalier sans fin Huile sur toile

Surcubes, Pastel

rêve d'escalier..... Gouache

Antarctique. Pastel

 




Ne plus parler de la suite. Taire l’accident puis la chute. Après tout, je ne suis  pas tenue de toujours tout dire.

  J’ai refait la traversée dans l’autre sens, bien obligée.

  Il n’y avait que des corps, des montagnes de corps qui s’abattaient sur moi. Jusqu'à ce que l’on abatte le mur de Berlin. J’ai compris alors que bien loin, au tréfonds de ma mémoire, j’avais été un enfant mort qui suivait son destin réincarné.

  Et la vie a repris le dessus, avec le spectre de Jasmin qui me suivait.

  J’enchaînais, je poursuivais ma quête, j’empilais des symboles, sans autres émotions. Je frappai à la porte et j’entrevis la lumière qui me faisait signe et me happait. Que de tâtonnements, de pas maladroits, inaudibles, insecures et distraits…..

  Il y avait le vide, le bord du gouffre, le lourd secret, le voyage rayé de la carte.

 

Survivre après Jasmin.

 
Il y avait

Ces regards si clairs, si bleus qu’ils évoquaient l’autre rive.

La pesanteur d’un métier que je haïssais.

Paris, toujours à mes pieds,

Tenterden au loin

Finn Farm comme un vaisseau fantôme

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

21.03 | 12:49

Heureuse de découvrir votre site. Il me plaît.
Hilda Damman

...
11.08 | 16:48

Alors,alors..Pourquoi donc tous ces points d'interrogation?Qui donc peut bien être aussi admiratif???Ah oui, je crois avoir trouvé!

...
11.08 | 16:12

Et merci à toi pour les ajouts récents sur ton site ! Je suis toujours aussi admiratif...

...
27.07 | 01:37

Merci cher(e) ???

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE