11. mars, 2012

Die schöne Müllerin

Heureusement, il y a Schubert! Chère musique, douce raison, dans laquelle je m'enfonce......Schubert, tout comme moi, était amoureux de La Belle Meunière. Que de ferveur mélodieuse ont pu engendrer ces amours deliquescentes...!

"Das Wandern ist des Müllers lust"......

S'accrocher aux pinceaux comme aux notes de musique, seule planche de salut......Transformer l'émotion en un bouquet de roses pour que cet amour d'enfance disparaisse enfin dans les brumes du temps......

Pourquoi, sans raisons apparentes, certains êtres, à leur insu, parviennent à vous ensorceler, et la vie continue de se dérouler, le jour et la nuit de s'alterner ?Pourquoi alors, les repères sont-ils si absents? Pourquoi un tel besoin d'aimer se focalise-t-il sur des êtres si parfaitement indifférents à votre personne?

Il ne pleut même pas sur la ville comme il pleure dans mon coeur. Pourquoi cette langueur?

Il y a des courrois tout autour, avec du béton armé. Je nage en eaux troubles. Ne pas se laisser couler et oublier le cerveau pour faire place au coeur du coeur.

Et dans ce coeur, il y a l'orgueil, monstrueux, inacceptable, mais là, désespérément.