les grandes vacances

light a light......
« Ne lâche pas la proie pour l’ombre », me disait-on. Je ne voyais que l’ombre, et pas celle, apaisante des journées ensoleillées ; Non. L’ombre, la vraie, celle qui traîne sans cesse derrière vous, sans répit, et qui finit par vous envahir. Vint un jour son regard, sa voix de l’eau de là, et comme je n’aimais pas l’eau d’ici, je m’y suis engloutie. Sa voix était douce, son regard vert profond, et quand sa présence se faisait rare, je me disais que nous n’irons plus au bois, les lauriers sont coupés.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

21.03 | 12:49

Heureuse de découvrir votre site. Il me plaît.
Hilda Damman

...
11.08 | 16:48

Alors,alors..Pourquoi donc tous ces points d'interrogation?Qui donc peut bien être aussi admiratif???Ah oui, je crois avoir trouvé!

...
11.08 | 16:12

Et merci à toi pour les ajouts récents sur ton site ! Je suis toujours aussi admiratif...

...
27.07 | 01:37

Merci cher(e) ???

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE