23. juil., 2021

L’IFOLIONN

1969. Dans la voiture, en famille.

Nous tournons, virons, cherchons notre chemin dans les rues bien tracées de la ville nouvelle d’Eindhoven, aux Pays-Bas. C’est là que vivent la plupart des salariés de l’entreprise de matériel électronique avec laquelle travaille mon père. Il y a un congrès et mon père compte s’y rendre, pendant que mon frère, ma mère et moi allons écouter une conférence dont le titre est : « Le téléphone de l’an 2000 ».

En chemin, je me demande bien ce que pourrait être ce téléphone de l’an 2000, alors que pour moi, c’est déjà le summum de la modernité d’avoir un engin qui permet de communiquer par une voix qui passe dans un fil par l’intermédiaire d’un écouteur ! Il suffit de tourner un cadran avec des chiffres et des lettres, notés sur un carnet par ordre alphabétique, et le tour est joué !

 La conférence a lieu dans un grand bâtiment à l’architecture très moderne et futuriste, qui est une sorte musée des nouvelles technologies : L’EVOLUON.

Mon père entrouvre la fenêtre et demande à un groupe de passants : « EVOLUON ? »et tous s’empressent de nous répondre : « Ja, Ja, iFOlionn !!, en faisant les gestes de tourner à droite, puis à gauche, puis tout droit…

Je demande :

« - ça veut dire quoi, IFOLIONN ?

Et mon frère me répond :

-Bah, ça doit être le nom du téléphone de l’an 2000 ! »

Ça fait rire mes parents, et mon père finit par m’expliquer que les néerlandais ne prononcent pas les lettres e, v et u comme nous ; donc, pour eux, EVOLUON se prononce IFOLIONN.

Finalement, nous arrivons devant le palais de l’EVOLUON. C’est une grande soucoupe volante aux vitres étincelantes posée derrière un grand bassin d’eau.

On gare la voiture, on pénètre dans l’antre de la soucoupe mystérieuse et commence pour moi un parcours vers l’invraisemblable…Toutes sortes de curieuses machines, où il est expliqué qu’elles fonctionnent avec des ondes, des téléviseurs plats comme ma main avec un énorme écran , et même des grosses tours a coté, que l’on appelle « computer », ou « ordinateur ».  Un Monsieur en costume est en train d’expliquer qu’avec ces sortes de machines , on pourra gérer beaucoup de tâches paperassières, créer des jeux pour les enfants, et aussi les aider a faire leur devoirs….En l’an 2000, elle seront présentes dans la plupart des foyers, c’est incroyable…. ! Une sorte de petit robot immobile, comme on peut en voir dans les dessins animés. Pour moi, ce Monsieur n’est pas un scientifique, mais un rêveur !

Et nous entrons dans la salle des téléphones, écouter notre conférence sur l’an 2000. Dans l’allée menant à la salle, sont exposés d’incroyables gadgets : petits rectangles à touches digitales reposant sur un petit support, d’autres sans support, mais avec une petite antenne, (les Talkiewalkies confisqués à des Martiens dans leurs OVNIS, me dis-je…), et que sais-je encore…

Un autre Monsieur en costume nous accueille dans la salle, ou nous nous asseyons.

Je me souviens surtout des petits films qu’il nous a montré.

 On y voit un Papa qui voyage à l’étranger pour son travail, il appelle sa femme et ses enfants à la maison, et sur le téléphone plat et rectangulaire de la maison, on voit son image, et ses enfants lui montrent leurs dessins.

On y voit aussi un autre homme d’affaires qui sort de sa poche un petit rectangle pour appeler sa femme.

Des téléphones sans fil !!!et de plus, sans le gros écouteur/haut parleur en forme de haltère !Comment diable cela peut-il fonctionner ??Mais l’explication est encore un peu compliquée à saisir pour une enfant de 12ans, je retiens juste que c’est une affaire d’ondes, et qu’avec ces engins, il n’y a plus de fil pour y faire passer la voix.

Ensuite, encore plus surprenant : Ces petits trucs plats contiendront des micro-ordinateurs, qui permettront, en plus de téléphoner, de faire des calculs, des mots croisés, de jouer au scrabble, de lire les journaux, de voir des films, d’écouter la radio, …et j’en passe et des meilleures.

Ce n’est pas crédible, ça n’arrivera jamais ! Tout le monde rêve dans cet IFOLIONN !

Va pour les soucoupes volantes. Dans ma classe, tout le monde croit qu’en l’an 2000, nous emmènerons nos enfants à l’école en soucoupes volantes ; ça évitera les embouteillages.

Mais avoir de pareils engins un jour ! Non, ça, c’est impossible, et d’ailleurs je fais le vœu de ne jamais parler à personne de ce que je viens de voir, jusqu’au jour où cela se réalise…s’il m’est donné de vivre encore en ce jour très lointain !

 

Nous quittons l’IFOLIONN et nous allons à Zaandam voir les moulins verts. L’endroit est apaisant. Les champs d’éoliennes ne font pas encore leur apparition, nous ne sommes qu’au XXe siècle. 

                                          ********************** 
   

 Petit saut dans le temps : Novembre 2020.

J’ai 63ans, et mes cheveux grisonnent. Avec ma prime de retraite, je décide de m’acheter un IFOLIONE. Evidemment c’est moi qui ai inventé le nom de cet ensemble. Il est constitué de 2 articles :

-         Un micro téléphone plat tout noir, (l’élégance, quoi !) que l’on appelle parfois : « smartphone » car c’est la mode du tout anglais. Pour les déplacements.

-         Un rectangle un peu plus grand qui a les mêmes fonctions que le petit, sauf le téléphone, pour la maison. On appelle cela une Tablette. (De l’anglais : « Tablet »).

C’est grâce à mon IFOLIONE que j’ai pu vous narrer ce récit. Il est temps parce que les gens de l’IFOLIONN n’étaient pas si fous que ça !

Il n’y a plus de machines à écrire avec double ruban et stencils. On peut encore trouver des chaines HI-FI et autres lecteurs de CD chez les antiquaires et dans les braderies.

Il n’y a plus de hannetons non plus. C’est à cause du réchauffement climatique.

Mon IFOLIONE n’est d’aucune utilité pour vider et ranger les contenus du lave linge et du lave vaisselle. Il faut attendre le modèle suivant. En l’an 3000 peut-être.