Les grandes vacances, à nouveau.....

Je voulais voir la mer, mais elle était démontée.....Alors, j'ai revu mes classiques.....

Je l’aperçois, une écharpe rayée couleur d’automne, se terminant dans mon imaginaire par une coquille d’escargot.

 Et des rêves il y en aura encore…Les plus frais, je les consigne sur ma toile, ou je mentionne l’écharpe qui se termine en coquille d’escargot, durant la journée des grandes vacances.

Consciente que l’amour dans ce cas présent n’est qu’une préfiguration. Mais rien ne suit. Je reste dans les délices des prémices. Je m’éclipse avec la lune dans une rêverie sans fin…et une fois encore, j’invoque les autres muses à la rescousse.

Et les muses me provoquent avec force et vigueur.

 Au lendemain, jour de lenteur, jour de bonheur……

 Les muses…..Elles apparaissent souvent durant mes courtes nuits, m’enlèvent hors du réel pour m’emmener vers l’aube si tendre, et je résiste comme je peux à cette sensation d’être happée par leurs caresses.

Je le sais, viendra le jour où tout s’évanouira, lorsqu’à nouveau, il y aura près de moi la Grande Muse Consolatrice de mes quarante ans, quand nos corps, épuisés et repus n’auront plus rien à réclamer, qu’un peu de sommeil et d’ennui qui ne viendront pas. Mais je préfère me complaire dans cet instant présent qui me fait vivre ivre d’amour, et je serais prête à offrir cette ritournelle à qui désire l’éprouver avec moi.

Pour l’instant, le corps tendu vers l’absence, je m’offre la symphonie vertigineuse du chant des étoiles. Les jours n’ont pas de texture, ils passent et m’épuisent.

Commentaires

21.03 | 12:49

Heureuse de découvrir votre site. Il me plaît.
Hilda Damman

...
11.08 | 16:48

Alors,alors..Pourquoi donc tous ces points d'interrogation?Qui donc peut bien être aussi admiratif???Ah oui, je crois avoir trouvé!

...
11.08 | 16:12

Et merci à toi pour les ajouts récents sur ton site ! Je suis toujours aussi admiratif...

...
27.07 | 01:37

Merci cher(e) ???

...
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE